Activités sociales

  • La formation des filles non scolarisés
  • Le renforcement des compétences professionnelles des femmes
  • La lutte contre l’excision
  • Sensibiliser à l’importance de la contraception
  • Le parrainage des enfants démunis
Détails La lutte contre l’excision L’APFG depuis sa création a entrepris de larges campagnes de sensibilisation contre l’excision, depuis 1992 l’APFG a contribué à la reconversion de 33 exciseuses dans la Province du Poni et au dépôt des couteaux au musée de Gaoua par les ex-exciseuses en 2004. Une autre des réussites de l’association dans ce domaine est la création de l’association « Si Fares Kala » qui veut dire en lobiri « l’abandon des couteaux ».

Copyright © 2015 APFG