Notre histoire

L'Association pour la Promotion Féminine de Gaoua a été créée en 1992 et son son siége social se trouve à Gaoua, au Burkina Faso. Elle est née d'une initiative des mères d'élèves du Lycée Provincial BAFUDJI de Gaoua qui se réunissaient régulièrement pour des travaux d'intérêt commun en faveur de leurs enfants inscrits à cet établissement: reboisement de l'enceinte du lycée, construction de latrines, etc.. Le succès de ces retrouvailles fit naître l'idée d'un regroupement plus structuré dont les membres (initialement les mères d'élèves) s'organiseraient pour mener des activités dont elles mêmes seraient les bénéficiaires.

Par ailleurs, le constat de la condition socio-économique de la femme rurale africaine en général, et celle du Poni en particulier, procurait une force particulière à cette idée d'association pour la promotion féminine à Gaoua. L'Expérience d'une telle Association viendrait combler le vide laissé par le fait qu'à Gaoua, en pays Lobi il n'y a pas de tradition de regroupements associatifs.

L'Association est à but non lucratif ; elle marche grâce à la cotisation de ses membres. Elle a depuis sa mise en place évolué et est ouverte à toute personne sans distinction de sexe , de race, ou de religion. Elle est apolitique et uniquement tournée vers l'amélioration de la qualité de vie de la Femme.

A ce jour l'A.P.F.G compte plus de 2000 membres actifs et des milliers de sympathisants, reparti dans les sections, sous sections et villages de la région du Sud-ouest. (de l'Afrique? du Burkina Faso?) L'A.P.F.G à l'instar des autres associations soeurs a mis en place des stratégies afin d'aider les femmes de la région du sud-ouest par l'organisation de séminaires de formation sur les droits Humains et les instruments juridiques existants.

L'Association fonctionne essentiellement sur : les droits d'ahésion (500 Francs CFA), les cotisations annuelles (300 Francs CFA, les subventions d'organismes nationaux et internationaux, les dons, les biens mobiliers et immobiliers et les ventes des produits APFG. Ces fonds nous permettent de financer des projets comme le Théâtre Forum en langues locale, qui s'est révélé être un outil de sensibilisation essentiel sur les thèmes tels que: l'excision, la marginalisation de la femme, les résistances aux changements en faveur de l'émancipation de la femme, le Sida, le Mariage forcé, la Scolarisation de la jeune fille.<

Notre équipe

Damien Youl Ini

Damien/Youl Ini

Présidente

Hien Youl Viviane

Hien/Youl Y. Viviane

Secrétaire générale

Youl Ténoumana

Secrétaire Adjointe

Copyright © 2015 APFG